Les différents systèmes de vidéosurveillance

La vidéosurveillance a toujours été un allié de taille dans la sécurisation d’un bâtiment, que ce soit particulier ou industriel. Elle peut également être utilisée partout où l’on a besoin comme sur les réseaux routiers ou dans les moyens de transports, etc. Ce système n’a cessé de se développer depuis le temps où il a été mis sur pied. L’on peut dire que c’est un moyen efficace pour avoir un œil sur sa propriété. Il existe différents systèmes de vidéosurveillance. Découvrez-les avec nous dans cet article.

La vidéosurveillance analogique

Ce système est équipé de caméras analogiques. Grâce à un signal analogique, les images capturées par ces caméras sont envoyées vers un enregistreur comme le magnétoscope. La vidéosurveillance analogique est constituée d’une ou de plusieurs caméras, d’un moniteur, d’un enregistreur et d’un câblage. C’est encore le système le plus utilisé. C’est pourquoi le marché est inondé par de nombreux modèles de caméras analogiques.

L’avantage avec la vidéosurveillance analogique, c’est qu’elle est plus facile à utiliser et coûte moins cher. En revanche, sa capacité de stockage est limitée et il n’est pas possible d’y accéder par internet.

La vidéosurveillance IP

De même que la vidéosurveillance analogique, la vidéosurveillance IP ou Internet Protocole est équipé de caméras, de moniteur, d’enregistreur et de câblages. Cependant, son fonctionnement passe par un réseau informatique. Ce système possède un serveur avec un logiciel vidéosurveillance qui récupère et enregistre les images sur disque dur. Des images capturées par les caméras IP et envoyées via un réseau.

Ce système offre beaucoup d’avantages. On peut visualiser les images en temps réel n’importe où et n’importe quand sur un ordinateur connecté. On peut gérer les caméras IP à distance.

La vidéosurveillance sans fil

Dans ce type de système, les différentes installations ne sont pas reliées par des câbles. Les caméras n’ont par conséquent pas de fil. Ces caméras sans fil envoient les images par onde radio à un récepteur. Ce dernier quant à lui est connecté à un moniteur. C’est la liaison WiFi qui est utilisée ici. Elle a une portée de 500 m sans obstacle. La fréquence utilisée par la vidéosurveillance sans fil est généralement 2,4 GHz.

C’est un système avantageux puisqu’il est très facile à installer. Il est possible d’ajouter autant de caméras sans fil qu’on veut. Par contre, il est moins performant que le système filaire.

La vidéosurveillance filaire

On peut considérer ce système comme le plus performant. Dans une vidéosurveillance filaire, la liaison entre les caméras et le système de vidéosurveillance se fait via un câblage spécifique. Ainsi, il existe trois types de câbles qu’on peut utiliser dans l’installation : le câble coaxial, le câble réseau RJ45 et le câble dual. La mise en place de ce système demande d’importants travaux pour que les câbles atteignent les caméras.

Certes, la vidéosurveillance filaire est performante, mais son installation est plus onéreuse. De plus, le prix des câbles est également assez élevé.